8 conseils pour l’entretien d’un bateau

Conseils
entretien bateau

Pour la plupart des gens, avoir son propre bateau est un luxe et un ticket pour une aventure d’un été sans avoir besoin de louer un bateau pour naviguer en eaux libres. Une fois que vous avez ce genre de luxe, soyez un bon propriétaire et entretenez-le bien pour qu’il reste beau, sûr et fonctionne correctement. Les bateaux peuvent se détériorer s’ils ne sont pas entretenus, c’est pour cela que nous vous disons tout sur le bon entretien d’un bateau.

Un bateau n’est pas comme une voiture et, à moins de pouvoir s’offrir une marina à service complet, il faut en prendre soin pour le maintenir dans son meilleur état. Voici quelques conseils d’entretien d’un bateau que tous les propriétaires doivent garder à l’esprit:

1. Nettoyez votre bateau et lavez-le avec des nettoyants appropriés

La première et la plus simple des tâches que vous puissiez effectuer pour prendre soin de votre bateau est de le laver. Oui, vous avez utilisé votre bateau dans l’eau, mais cela ne veut pas dire qu’il se nettoie tout seul parce que c’est de l’eau. Si vous naviguez en eau salée, vous devez le rincer à l’eau douce pour éliminer les résidus de sel, car le sel peut corroder le métal et d’autres matériels.

Utilisez un tuyau pour nettoyer le bateau et une brosse à long manche et à poils doux pour brosser la saleté et les débris. Utilisez des nettoyants spécialisés comme le savon de lavage marin formulé pour gelcoat pour de meilleurs résultats. Le savon de lavage de voiture que vous utilisez avec votre voiture est votre prochain meilleur choix. Il est préférable d’investir dans ces types de nettoyants avant de se contenter de nettoyant non spécialisé.

Outre la coque de votre bateau, vous devez également nettoyer les vitres lorsqu’elles sont trop sales. Vous devez porter une attention particulière aux fenêtres directement dans la ligne de pulvérisation lorsque le bateau se déplace dans l’eau. Il existe des nettoyants pour vitres pour bateaux, mais certains nettoyants pour vitres domestiques feront également l’affaire.

Faites également attention à votre pont et à votre revêtement de sol. De nombreux sols de cockpit sont auto-drainants, ce qui vous aiderait beaucoup. Enlevez la moquette, secouez-la, aspirez les débris et lavez-la sous pression. Sous la moquette, vous pouvez trouver des miettes de nourriture, de la saleté et de l’eau. Frottez votre pont avant pour vous débarrasser de la saleté et des taches.

2. Gérez votre gelcoat avec des matériaux appropriés

Si vous possédez un bateau en fibre de verre, il y a de fortes chances qu’il ait un gelcoat que vous devez entretenir et protéger correctement à la fois sur le pont et la coque. Le gelcoat est une finition résistante et brillante qui protège la fibre de verre sous-jacente du bateau. Lorsqu’il est en mauvais état, le bateau peut être mat et crasseux. L’utilisation de mauvais nettoyants peut les tacher ou les dissoudre, mais vous pouvez éliminer les taches avec un polissage soigneux.

Si votre gelcoat se décolore, vous pouvez toujours lui redonner son éclat en utilisant de l’huile de coude et de la cire. Il existe un grand nombre de cires et de produits de polissage destinés à un usage marin. Les cires sont utilisées pour protéger et sceller le gelcoat, tandis que les polis contiennent généralement un agent de coupe qui élimine l’oxydation du gelcoat et le fait briller. Les cires nettoyantes, quant à elles, contiennent à la fois un produit de polissage et une cire.

3. Vérifiez le moteur fait partie de l’entretien d’un bateau

Conseils pour l'entretien d'un bateau | Saviez-vous que les bateaux

L’inspection de routine de votre moteur est importante pour une navigation sans problème. C’est peut-être la partie la plus importante de votre bateau à entretenir. Chaque fois que vous utilisez votre bateau, vérifiez la cale et les tuyaux pour tout signe de fuite. La pompe de cale pompe l’eau de l’intérieur du bateau. Vous devez la tester avant une utilisation saisonnière pour vous assurer que tout est en bon état. S’il ne démarre pas correctement, il peut y avoir un problème électrique. S’il y a des bruits étranges, il peut y avoir un problème mécanique. Dans ces deux cas, vous devrez peut-être amener votre bateau chez un réparateur ou remplacer l’ensemble de l’unité en fonction des dommages.

Vérifiez également votre niveau de carburant et ne sortez pas sans une reserve de carburant. Vérifiez s’il y a des fuites de carburant. Regarder votre niveau d’eau de refroidissement si nécessaire. Vérifiez votre huile dans le réservoir s’il y en a assez, et pendant que vous faites marcher le bateau, surveillez la pression d’huile et les voltmètres pour vous assurer qu’il fonctionne normalement.

A votre retour, rincez votre moteur à l’eau douce pour éviter que les dépôts et le sel n’endommage votre moteur de bateau. La plupart des bateaux modernes ont des systèmes de rinçage à l’eau douce intégrés.

4. Vérifiez votre hélice pendant l’entretien de votre bateau

Si votre bateau fonctionne avec une hélice, elle a également besoin d’un entretien régulier. Vérifiez-la avant chaque voyage pour tout signe de dommage. Pendant les pauses tout au long de la saison, détachez l’hélice avec l’aide d’un ami pour vous assurer que des lignes de pêche jetées, de la crasse ou des débris ne se sont pas enroulés autour de l’arbre d’hélice. Si un fil de pêche est resté coincé, demandez à un expert de la vérifier car il peut provoquer des fuites dans l’engrenage et son retrait n’est pas un travail de bricoleur. Assurez-vous également que l’arbre d’hélice est correctement graissé.

Inspectez votre hélice à la recherche de bosses, d’entailles et d’autres signes de dommages. Vous avez peut être effectuer un talonnage lors de votre saison. Même les plus petites bosses peuvent entraîner une baisse des performances de votre bateau et une consommation excessive de carburant. Une hélice endommagée peut également vibrer, ce qui peut entraîner une contrainte sur les roulements pouvant causer des dommages supplémentaires. Si quelque chose ne va pas, confiez votre bateau à un réparateur.

5. Changez votre huile dans les temps

Lorsque vous inspectez votre moteur, contrôlez également le niveau d’huile. Un niveau d’huile bas, ou l’absence totale d’huile, peut causer des problèmes à votre bateau. Changez l’huile dès qu’elle semble basse pour que votre moteur fonctionne plus longtemps. Connaissez les exigences spécifiques de votre bateau en matière d’huile, qui varient d’un moteur à l’autre. La façon la plus simple de changer l’huile est de l’apporter chez un concessionnaire agréé qui la changera. En général, l’huile doit être changée au moins une fois toutes les 100 heures de fonctionnement ou une fois par an.

Vous pouvez également changer l’huile vous-même à l’aide d’une clé à huile et d’une pompe d’extraction d’huile, mais il faudra un peu de pratique pour apprendre.

6. Lorsqu’il n’est pas utilisé, gardez le bateau au sec

Lorsque le bateau n’est pas utilisé, sortez-le de l’eau et séchez-le. Le sécher après utilisation peut aider à prévenir les taches sur la ligne de flottaison. Gardez toujours quelques serviettes à portée de main pour essuyer votre bateau lorsqu’il est mouillé. Ne laissez pas l’humidité s’attarder, car l’eau salée peut corroder les composants du bateau et l’humidité peut favoriser les moisissures.

En plus de sécher votre bateau, consacrez un placard de votre bateau pour les choses sèches. C’est un conseil très sous-estimé, mais cela vaut la peine de le garder au sec. Garder une zone de stockage sèche pour vos vêtements et autres équipements en fait un stockage pratique et facile à nettoyer. Tout ce qui est sujet à l’eau peut favoriser la croissance de moisissures. Séchez d’abord gilets de sauvetage, serviettes et vêtements avant de les ranger dans votre espace de stockage sec.

7. Protégez et entretenez vos batteries

Si votre bateau est équipé de batteries, ne les laissez pas y rester en basse saison, comme en hiver. Si vous n’utilisez pas votre bateau pendant des mois, retirez les batteries, nettoyez-les soigneusement, lubrifiez les bornes et les boulons métalliques, chargez-les et rangez-les dans un endroit sûr. Les batteries se dégradent avec le temps, même si vous ne les utilisez pas, et elles peuvent toujours se décharger.

L’entretien régulier du bateau comprend la vérification des batteries et leur test au moins une fois par saison. Testez-les avec un voltmètre pour déterminer la charge restante. Remplacez-les si la charge est faible.

8. Gérer le carburant

Bien sûr, vous devez vous assurer qu’il y a suffisamment de carburant dans votre réservoir avant de faire fonctionner votre bateau. Mais vous devez également connaître le type de carburant approprié à votre type de bateau, ainsi que les additifs dont votre carburant peut ou non avoir besoin. Gardez-le rempli lorsque cela est possible pour empêcher l’humidité de pénétrer dans le réservoir. En dehors de la saison de navigation, vidangez votre carburant ou ajoutez un stabilisateur de carburant.

Laisser un commentaire

  • Responsable: Eli & Elo vers l'infini y más allá.
  • Finalité: répondre à votre commentaire, question ou demande.
  • Légitimation: diligence précontractuelle.
  • Destinataires: Sered (avec des serveurs au sein de la Communauté européenne), Gmail (avec des serveurs aux États-Unis)
  • Durée: pendant la durée de la relation contractuelle, soit 12 mois après le dernier message envoyé.
  • Droits: accès, rectification, annulation, opposition et tout autre spécifié dans la politique de confidentialité.

 

Pour consulter des informations supplémentaires et détaillées sur le site Web, visitez les mentions legales et la politique de confidentialité.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.